actualités

Vos déchets de cuisine… une ressource naturelle

Depuis plusieurs années, le Sictom du Sud-Gironde constate une progression constante du tonnage des déchets collectés dans les ordures ménagères (238 kg/an/hab.) et met en place des actions pour limiter cette augmentation.

Le Sictom du Sud-Gironde lance aujourd’hui une campagne de communication pour sensibiliser au tri des biodéchets (épluchures, restes de repas, végétaux) qui représentent plus d’un tiers du poids de nos poubelles (73 kg/an/hab.) !

Aussi, ne soyez pas surpris : des véhicules du Sictom se mettent aux couleurs de cette campagne de communication qui se veut humoristique et attractive : « Je vais tomber dans les pommes », « Thé cap ou t’es pas cap », « J’en ai gros sur la patate »… autant de slogans pour sensibiliser les usagers à recycler leurs biodéchets car de nombreuses solutions existent (composteur, poules, cochons, en tas…).

Les biodéchets sont issus des déchets de cuisine biodégradables : épluchures de légumes, marc de café, thé, coquilles d’œufs et de fruits secs… Mais aussi des déchets de jardins (feuilles mortes, branchages, herbe de tonte…). Ils sont une véritable ressource puisqu’une fois valorisés en compost, ils deviennent, en quelques mois, un amendement naturel pour les plantes et espaces verts.

Des composteurs gratuits

Aujourd’hui, plus de 60 % des sud-girondins trient leurs biodéchets. Le Sictom du Sud-Gironde s’est renforcé et propose, à partir d’aujourd’hui et ce jusqu’au 1er janvier 2024, d’équiper gratuitement le reste de la population et d’accompagner ceux qui le font déjà : des ateliers pour apprendre à composter, découvrir de nouvelles astuces ou répondre à toutes les questions.

A l’issue de l’atelier les participants qui le souhaitent, peuvent repartir avec un composteur de 445 litres et le petit seau pour la cuisine sont offert gratuitement (limité à un par foyer). Le composteur (et son bioseau) sont également disponibles au tarif de 10€ pour les personnes qui n’assistent pas à l’atelier.

Le compostage partagé sur l’espace public

Autre solution pour composter : le compostage partagé. Installé au cœur d’un quartier ou d’une résidence, ces composteurs permettent aux habitants de venir y déposer leurs biodéchets. A chaque installation, les habitants se réunissent et reçoivent les conseils et règles d’or à respecter pour le bon fonctionnement de cet outil collaboratif. Un référent veille au bon fonctionnement et au mélange régulier.

A ce jour 11 sites de composteurs partagés sont déjà en place à Saint Macaire, Bazas, Castets et Castillon, Coimères, Grignols, Langon, Saint Pardon de Conques et Saint Pierre d’Aurillac. Les foyers proches de ces sites de compostage, viennent y déposer leurs biodéchets et participent au processus de transformation des matières.

D’autres sites sont en cours d’installation avec des mairies volontaires.

Une collecte dédiée des biodéchets en 2024 sur un secteur urbain est envisagée (habitat collectif, hyper centre, gros producteurs type restaurants…).

Alors, si vous aussi vous souhaitez valoriser vos biodéchets, contactez le Sictom au 05.56.62.27.70 et inscrivez-vous à l’un des ateliers prochainement organisés (sur le site de Fargues mais aussi dans les communes partenaires).

Pour en savoir plus sur le compostage : http://sictomsudgironde.fr/reduction-des-dechets/compostage/